Réaction d’Honoré PUIL suite aux propos de Pascal Balmand, secrétaire général de l’enseignement catholique

Le Parti Radical de Gauche (PRG) d’Ille-et-Vilaine s’indigne des prétentions des responsables de l’enseignement privé à obtenir encore plus de moyens financiers en sollicitant une remise en cause des accords Lang/Cloupet de 1992 pourtant déjà très favorables sur le plan budgétaire à l’enseignement catholique.

Faut-il rappeler que la France est, sans doute, le pays d’Europe qui finance le plus ses écoles privées à plus de 95 % catholiques ? C’est ainsi que l’enseignement privé bénéficie chaque année de subventions – de l’Etat mais aussi des collectivités locales – qui représentent plus de 10 milliards d’euros. A titre de comparaison, le budget du ministère de la justice s’est élevé à 8 milliards d’euros en 2016 !

Pour les Radicaux de Gauche, il appartient aux familles qui décident d’exercer leur choix en faveur de l’enseignement privé de financer cette liberté. Au moment où le gouvernement cherche des moyens pour financer la réduction massive du nombre d’élèves par classe notamment dans les zones d’éducation prioritaire, la demande de l’enseignement privé est incongrue.

Honoré PUIL

Président PRG 35

Laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookCheck Our Feed