Énergie nucléaire : la position des Radicaux de Gauche

Suite au séïsme et au tsunami survenu au Japon le vendredi 11 mars dernier, la Fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti Radical de Gauche (PRG) souhaite témoigner de son soutien à la population des régions sinistrées, particulièrement la Ville de Sendaï, liée à Rennes par un jumelage.

Au moment où certains se bricolent rapidement une position opportune sur le nucléaire à l’occasion de la crise japonaise, les Radicaux de Gauche rappellent qu’ils ont pris des positions très claires sur le nucléaire dans leur programme national « Faire face » adopté en 2010.

Dans son programme, le PRG propose d’ouvrir les centrales nucléaires au débat public. Il réclame aussi le renforcement du rôle des commissions locales d’information dans la gestion et des politiques de sécurité des centrales, de leurs effluents, de leurs déchets.

Enfin, les radicaux réclament aussi une information indépendante et régulière sur ces domaines par des contrôles certifiés, exercés et publiés par des cabinets n’émanant pas de l’État.

Laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookCheck Our Feed