Rallonges à l’enseignement privé : ça suffit !

La fédération départementale du Parti Radical de Gauche tient à exprimer son indignation après les propos du sénateur Dominique De Legge se « félicitant de la réduction des effectifs des personnels de l’éducation nationale » et de l’adoption par le Sénat d’un amendement transférant à l’enseignement privé 4 millions d’euros supplémentaires.

En intervenant de cette manière, le sénateur démontre qu’il n’est pas au service de l’intérêt général mais bien au service d’un lobby qui n’a de cesse de vouloir remettre en cause l’équilibre établi entre l’enseignement public et l’enseignement privé. Faut-il rappeler à l’honorable parlementaire que l’enseignement public a déjà  supprimé plus de 66 000 emplois en cinq ans, qu’il en supprimera encore plus de 16 000 en 2011 ? Cette logique comptable n’est pas celles des Radicaux de Gauche qui tiennent à souligner que l’école doit échapper à ces restrictions budgétaires car elle seule porte l’avenir de la Nation. Faut-il rappeler également au sénateur De Legge que plusieurs communes du département n’ont toujours pas d’école publique ?

Au moment où les attaques contre l’enseignement public se multiplient, les collectivités locales doivent concentrer leur soutien sur le secteur public.

Laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookCheck Our Feed