É́lections régionales : rupture des accords entre le PS et le PRG en Bretagne

Les militants, les élus du Parti Radical de Gauche ne seront pas représentés sur les listes conduites par Jean-Yves Le Drian en Bretagne.

Après une collaboration fructueuse de 2004 à aujourd’hui, Jean-Yves Le Drian a choisi délibérément de rompre l’union des forces de gauche qui existait dans la région.

Cette décision du président sortant est un scandale car en refusant de respecter les accords nationaux signés officiellement entre nos deux formations politiques c’est aussi la crédibilité et la signature de la première secrétaire du Parti Socialiste Martine Aubry qui est atteinte !

Cet accord national signé par Martine Aubry pour le Parti Socialiste prévoyait explicitement la candidature de Jeanne Larue (vice-présidente sortante) en Ille-et- Vilaine et celle de François Bouriot (Maire de Trélévern, vice-président de Lannion-Trégor-Agglomération) dans les Côtes d’Armor, en places éligibles au premier comme au deuxième tour.

Jean-Yves Le Drian est-il encore adhérent du PS ou a-t-il déjà tout simplement décidé de s’affranchir de toutes les règles qui gouvernent les formations politiques ?

La Fédération de Bretagne du PRG organisera dans les prochains jours une conférence de presse.

Honoré Puil
Président du PRG 35, membre du Bureau National

Laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookCheck Our Feed