PSA : le PRG appelle à la mobilisation

Suite à l’annonce par PSA d’un nouveau plan de suppression de 1750 emplois sur le site de Rennes La Janais, les élus Radicaux de Gauche de la Région Bretagne, du Conseil général d’Ille-et-Vilaine et de Rennes Métropole font part de leur consternation.

Localement, ils demandent qu’une attention particulière soit portée aux salariés concernés et aux sous-traitants qui seront immanquablement atteints par les décisions du groupe PSA.

Ils souhaitent que la filière automobile perdure dans le département et que le président de la République engage une part du Fonds Stratégique d’Investissement au profit direct de l’emploi, donc du capital humain, et dans l’optique d’une réorientation stratégique prenant en compte les impératifs environnementaux.

Ils demandent qu’une taxe sur les profits pétroliers abonde un fonds d’aide à l’automobile, destiné à préserver les emplois et à développer la recherche et le développement de nouvelles énergies destinées aux véhicules.

Les Radicaux réclament également que les revenus liés au malus automobile soient affectés à la redynamisation du secteur automobile, en Ille-et-Vilaine notamment.

Sur le plan local, ils attendent des mesures concrètes de soutien au secteur automobile et aux salariés, victimes du plan annoncé.

Enfin, ils préconisent qu’un réel effort soit fait pour modérer la rétribution des actionnaires dans l’automobile, comme dans d’autres secteurs, au moment où cette industrie est lourdement frappée par la crise.

Jeanne Larue
Vice-présidente PRG de la Région Bretagne

André Lefeuvre
Président du Groupe Radical et Républicains non inscrits au Conseil Général d’Ille-et-Vilaine

Honoré Puil
Président du Groupe Radical de Gauche à Rennes Métropole

Laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookCheck Our Feed